Prochaines dates
samedi 28/09_20h et dimanche 29/09_16h  PARIS 11
Sur réservation uniquement, jauge limitée (50)
Billetterie en ligne www.billetweb.fr/molly-b1
Evénement Fb www.facebook.com/events/672104213295282/

 

MOLLY B, une heure dans la peau d’une femme
d’après James Joyce
par Cécile Morel

durée 55 minutes

Contact / François Nouel 06 74 45 38 64 / www.passageprod.com
Spectacle disponible en tournée / Représentation en appartement possible, nous contacter

> Dossier de presse 2019

Nuit. Molly B ne dort pas et tisse le fil de ses pensées : souvenirs, projets ou fantasmes ? Hommes, voyages, chants … et puis son ventre, ses cuisses et ses réflexions fulgurantes sur la sexualité et la séduction. Avec humour et musicalité, Cécile Morel donne corps et voix au flot sans pudeur des pensées de Molly Bloom, personnage emblématique du roman « Ulysse » de James Joyce. (Cette adaptation personnelle inclut les chants cités par Joyce dans le texte.)

 

 

 

MOLLY B une heure dans la peau d’une femme, d’après James Joyce
Adaptation, mise en scène, interprétation / Cécile Morel

Festival Avignon OFF19

 

*

 » La Molly Bloom de James Joyce trouve en Cécile Morel une interprète d’une belle finesse, qui conjugue sensualité abandonnée et opiniâtre maîtrise  » Profession Spectacle juillet 2019

*

 » Un beau portrait de femme, celui d’une femme complexe, artiste, chanteuse, et « hurluberlue », comme elle se définit elle-même…  » LA TERRASSE juin 2019

*

 » La force d’incarnation de Cécile Morel est brutale, violente et magnifique. Jamais un spectacle n’aura proposé une expérience aussi impudique et indispensable. Durant une heure si vite passée, Cécile Morel donne souffle et peau à une femme d’exception. Le texte unique, intime, provocateur, authentique est un bijou littéraire à découvrir.  » Toutelaculture.com

*

 » Molly Bloom à Avignon : le monologue d’une femme qui veut rester vivante. En off du festival d’Avignon, Cécile Morel livre une interprétation très personnelle du monologue de Molly Bloom, de James Joyce. Son interprétation s’est nourrie d’une vie de rencontres et d’expériences. Une générosité communicative. » TV5 MONDE

*

 » Cécile Morel est Molly Bloom. Sensualité, beauté joyeuse, texte habité d’une grande puissance charnelle, Cécile Morel donne vie à cette nouvelle version de Molly Bloom d’après le texte de James Joyce. Une heure dans la peau d’une femme et quelle Femme ! C’est profond, léger, rieur, sauvage, tantrique, magnifique !  » Nathalie.pimentrose.net

*

 » Une danse très physique du corps et du texte de Joyce, un chant du désir et de la jouissance, au plus près du rythme de ce texte incroyable, dans ses à-coups, ses montées, ses crescendos, sa respiration sensuelle… Oui, le corps et le texte se mêlent et ne font qu’un dans ce beau moment, au delà du théâtre, et en même temps pur moment de théâtre, qui en fait surgir, à vif, à nu, l’essentiel…  » Eugène Durif

*

 » Cécile Morel revisite et modernise le monologue de Molly Bloom. Touchante et charmante, on se prend au jeu. On savoure, on écoute et on sourit…  » Larevueduspectacle.fr

*

 » La comédienne Cécile Morel, forte d’une intense présence physique, s’empare du texte en apportant à celui-ci des modulations de voix et chants qui amplifient encore la force charnelle de Molly.  » Iogazette.fr

*

 

 

 

INTENTIONS

Le monologue de Molly Bloom, inspiré à Joyce par son épouse Nora Barnacle, touche à l’essence de l’intimité féminine et de la nature humaine. La Molly présentée ici est une artiste, une chanteuse, une « hurluberlue«  comme elle se définie elle-même.

Debout, face public, le texte est dit dans un flot continu, déstructuré par les rythmes, respirations, chants… implicites dans le texte et aussi créés pour l’instant.

Porter la parole de ce personnage pour transmettre sa force vitale de créativité, son humour, la beauté organique qu’elle tire de la matière parfois insignifiante ou triviale de son existence, sa spiritualité incarnée et terrienne… Parler de sexualité et provoquer un effet libérateur, autoriser, ouvrir. Mettre en relief le féminin construit et culturel et témoigner du féminin vécu dans le corps.

UN PARCOURS MULTIFORMES AVEC LE TEXTE

En 2012, Werner Büchler mettait en scène Cécile Morel avec une première adaptation du texte de Joyce « La Vie enchantée de Molly Bloom ». Cécile Morel a créé ensuite « Molly Bloom l’expérience », spectacle dans l’obscurité. En 2014, des rencontres avec Davide Finelli, danseur et chorégraphe, ont donné lieu aux performances « Molly B Duo ». Cécile Morel a également interprété ce monologue dans diverses versions : « The Bal » avec le chorégraphe François Rascalou, « The sun shines for you », court métrage de éros Salonia, « La Source », installation sonore de Marc Calas, et lors de performances dans plusieurs Galeries à Paris.